comprendre ma douleur...De quoi pourrait-il s'agir ?

 

Trouver l’origine de votre douleur

La douleur peut revêtir différentes formes et affecter les personnes de différentes manières. Ressentir une douleur indique généralement que quelque chose ne va pas. On peut la classer selon sa durée, son intensité, son origine:

 

Douleur de courte durée

La douleur de courte durée est aussi appelée douleur aiguë et est une douleur... qui avertit d’une maladie ou d’une menace pour le corps. C’est un signal vital indiquant la présence de plaies, d’infections, de brûlures ou d’autres lésions, qui aide à protéger le corps car il nous encourage à prendre soin de la zone affectée.

La douleur aiguë est temporaire et dure en général entre 8 à 10 jours, en fonction de la cause sous-jacente. Elle disparaît généralement une fois que la cause sous-jacente est guérie ou a été traitée correctement.

 

Douleur de longue durée

Si la douleur persiste au-delà de 3 à 6 mois, elle est alors qualifiée de douleur chronique.... Cette douleur persistante a perdu son rôle d’alerte en tant que réponse à une blessure ou une maladie. Elle peut avoir des effets physiques et émotionnels importants qui peuvent être difficiles à vivre.

La douleur chronique ou de longue durée peut résulter de problèmes plus spécifiques tels que le cancer, l’arthrose ou des problèmes de dos.

 

La douleur neuropathique ou nerveuse

Un autre type de douleur à long terme résulte de lésions nerveuses ...qui envoient alors des messages de douleur incorrects au cerveau. Ce type de douleur est appelé douleur neuropathique. Cette douleur peut affecter de grandes zones du corps. Elle peut aussi être restreinte à une zone circonscrite de plus petite taille et l’on parle alors de douleur neuropathique localisée.

 

Douleur neuropathique localisée

Dans environ 60% des cas, la douleur neuropathique est localisée et affecte ...une zone circonscrite spécifique du corps1). En particulier, les patients souffrant de douleur chronique après un zona (douleur neuropathique post-zona), de douleur chronique après une opération, peuvent être touchés. Cette douleur neuropathique localisée est souvent décrite par les patients au moyen de symptômes tels que l’élancement, la brûlure, la piqûre ou une décharge électrique. En outre, la douleur neuropathique localisée peut également révéler des symptômes d’allodynie et l’hyperalgésie2).

On parle d’allodynie lorsqu’un stimulus normalement non douloureux le devient par exemple lors d’un léger contact avec la peau ou lorsque des vêtements frottent sur la peau. Si un stimulus de douleur mineur/bénin provoque une douleur intense, il est alors qualifié d’hyperalgésie.

La douleur neuropathique localisée est souvent sous-évaluée et peut être difficile à traiter. Les patients atteints de douleur neuropathique localisée sont alors insuffisamment traités, la maladie pouvant ainsi persister pendant de nombreux mois, voire des années.

Un diagnostic correct et précoce est essentiel pour trouver le bon traitement et soulager les symptômes de la douleur neuropathique localisée. Il est donc important que vous décriviez vos symptômes avec autant de détails que possible à votre médecin.

Pourrait-il s’agir de douleur neuropathique localisée ?

Si vos symptômes peuvent être décrits avec des mots tels que sensation de brûlure, ...élancement, piqûre et qu’ils affectent une zone circonscrite spécifique de votre corps, vous souffrez éventuellement de douleur neuropathique localisée1).

Avec un diagnostic correct et un traitement approprié, il est possible de soulager la douleur neuropathique localisée.

Cependant, pour confirmer un tel diagnostic, vous aurez besoin de parler à votre médecin. Dans le cadre de ce processus, votre médecin procédera à un examen physique et posera des questions sur les symptômes que vous ressentez.

Il sera donc nécessaire de décrire précisément votre douleur, sur quelle partie de votre corps elle survient et si elle est déclenchée par quelque chose de particulier.

Le Questionnaire sur ma douleur disponible sur ce site Web est un outil très utile et peut aider votre médecin à établir un diagnostic concernant votre douleur. Remplissez le questionnaire, imprimez les résultats et prenez-le lorsque vous irez chez votre médecin.

Avertissement: Les informations contenues sur ce site Web ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d’un professionnel de santé. Seul un professionnel de santé peut décider quels sont les diagnostics et les options de traitement qui sont adaptés à chaque patient.

1) Mick G et al (2012). What is localised neuropathic pain? A first proposal to characterise and define a widely used term. Pain manage 2(1), 71-77

2) Solignac M. Douleurs neuropathiques. Douleurs, 2003, 4, 6, cahier 2